/CONCERTS

/CONCERTS

Sébastien LOVATO   FOR VIRGINIA

SAM 20 NOV | 20:45

OUVERTURE DES PORTES À 19H40

CHATEAU D’EYMET

TARIF PLEIN 16€ / RÉDUIT 14€  INFOS TARIFS & RÉSERVATIONS

RÉSERVATION CONSEILLÉE

Guidé, inspiré, voire happé par le fil rouge littéraire qui nourrit depuis toujours ma musique, je convoque cette fois-ci Virginia Woolf dans cet album.   

La créativité et la poésie de son langage, sa façon unique d’envisager le flux du temps, tantôt étiré, tantôt resserré, ses digressions et autres monologues intérieurs reflétant différents états de conscience sont similaires, à mon sens, à l’art de l’improvisateur et du musicien de jazz. 

Les notions de répétitions et de cycles hantent l’univers de Virginia Woolf tout comme ils stimulent l’imaginaire des musiciens de jazz improvisant sur un continuum temporel, sur des rythmes cycliques plus ou moins récurrents. Mais le temps peut aussi se fragmenter, s’émanciper de la linéarité pour circuler librement dans nos pensées, entre mémoire du passé et projection vers le futur. La fusion dans l’instant présent, véritable ode à la joie pure d’exister, peut alors survenir pour créer le ‘’moment d’être’’ (moment of being), si cher à Virginia Woolf comme à nous autres, musiciens improvisateurs. 

J’espère qu’à l’écoute de ce disque, vous percevrez la ronde de nos visions, l’harmonie de nos interactions et le ballet de nos flux de pensées.  Et je souhaite de tout cœur que vous y preniez autant de plaisir que Brunehilde, Antoine, Yves, Emmanuel, Luc et moi en avons ressenti à le créer.

Sébastien Lovato (Fra) piano / Antoine Berjeaut (Fra) trompette, bugle / Yves Torchinsky (Fra) contrebasse / Juc Isenmann (Fra) batterie / Brunehilde Yvrande (Fra) voix

Guidé, inspiré, voire happé par le fil rouge littéraire qui nourrit depuis toujours ma musique, je convoque cette fois-ci Virginia Woolf dans cet album.   

La créativité et la poésie de son langage, sa façon unique d’envisager le flux du temps, tantôt étiré, tantôt resserré, ses digressions et autres monologues intérieurs reflétant différents états de conscience sont similaires, à mon sens, à l’art de l’improvisateur et du musicien de jazz. 

Les notions de répétitions et de cycles hantent l’univers de Virginia Woolf tout comme ils stimulent l’imaginaire des musiciens de jazz improvisant sur un continuum temporel, sur des rythmes cycliques plus ou moins récurrents. Mais le temps peut aussi se fragmenter, s’émanciper de la linéarité pour circuler librement dans nos pensées, entre mémoire du passé et projection vers le futur. La fusion dans l’instant présent, véritable ode à la joie pure d’exister, peut alors survenir pour créer le ‘’moment d’être’’ (moment of being), si cher à Virginia Woolf comme à nous autres, musiciens improvisateurs. 

J’espère qu’à l’écoute de ce disque, vous percevrez la ronde de nos visions, l’harmonie de nos interactions et le ballet de nos flux de pensées.  Et je souhaite de tout cœur que vous y preniez autant de plaisir que Brunehilde, Antoine, Yves, Emmanuel, Luc et moi en avons ressenti à le créer.

Sébastien Lovato (Fra) piano / Antoine Berjeaut (Fra) trompette, bugle / Yves Torchinsky (Fra) contrebasse / Juc Isenmann (Fra) batterie / Brunehilde Yvrande (Fra) voix

Concert soutenu par :