/CONCERTS

/CONCERTS

/CONCERTS

/CONCERTS

Musiciens :

Rodolphe Lauretta (saxophones, flûte, synthé) - Thomas Hugenel (basse, moog) - Olivier Laisney (trompette) - Công Minh Pham (piano, synthés) - Andy Berald-Catelo (batterie) - Napoleon Maddox (Rap, Beat-boxing)


Cocktail d’afro jazz pop ultra harmonique, KREOLIA souligne les multiples influences du saxophoniste d’origine guyano-antillaise. C'est avec une précision chirurgicale que Rodolphe Lauretta fusionne dans cet opus funk, hip-hop, bebop et musique caribéenne.


Initié en 2011 par une commande de Reza Ackbarilly pour le festival Jazz à Vienne autour d'un hommage à Madlib, producteur culte de hip-hop californien féru de jazz, le projet a muté en un répertoire de compositions où les influences jazz, hip-hop, caribéennes et future-funk du saxophoniste s'entremêlent dans un détonnant bouillon de sonorités, avec une assemblée éloquente de chanteurs et rappeurs français et américains invités au festin. Ainsi on y retrouve le chanteur Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington, Charles Lloyd, Jay Dilla), la chanteuse Genevieve Artadi du groupe Knower, le rappeur MED (Madlib, Anderson Paak, Aloe Black),les rappeurs Lino (Arsenik), Vicelow (Saïan Supa Crew), la chanteuse Ruppert Pupkin…

Musiciens :

Clément Daldosso (contrebasse) - Théo Moutou (batterie) - Etienne Manchon (piano, rhodes, compositions)


Influencé fortement par Pink Floyd qu’il a découvert à l’âge de quinze ans, le jeune pianiste toulousain Etienne Manchon, ancien étudiant du CNSM de Paris sacré meilleur instrumentiste 2017 à Jazz à Oloron, est également inspiré par l’incroyable pianiste et claviériste Jozef Dumoulin, ainsi que par la bouillonnante scène newyorkaise. Explorant le rythme comme principal terrain de jeu, Etienne développe en parallèle un sens aiguisé de la mélodie tout en portant une attention particulière au traitement du son.


Après différentes expériences éclectiques en tant que leader et sideman (Yves Rousseau, Jean-Marc Padovani, Tom Ibarra), il monte son trio en 2016 avec deux des musiciens les plus reconnus de la jeune génération : Clément Daldosso à la contrebasse (André Ceccarelli, Noé Clerc Trio, Zoot Collectif) et Théo Moutou (Riccardo Del Fra, Yessaï) à la batterie. Le trio s'est déjà produit massivement en France : Jazz in Marciac, Jazz à Junas, Festival Du Bleu en Hiver...

Picto indiquant le report du concert

Rodolphe LAURETTA ”Kréolia”

SAM 4 JUIN | 20:45

OUVERTURE DES PORTES À 19H30

CHATEAU D’EYMET ou COURS DU CHÂTEAU (selon météo)

TARIF PLEIN 16€ / RÉDUIT 14€  INFOS TARIFS & RÉSERVATIONS

FORMULE RESTAURATION 15€ (hors boisson)

RÉSERVATION CONSEILLÉE

Musiciens :

Rodolphe Lauretta (saxophones, flûte, synthé) - Thomas Hugenel (basse, moog) - Olivier Laisney (trompette) - Công Minh Pham (piano, synthés) - Andy Berald-Catelo (batterie) - Napoleon Maddox (Rap, Beat-boxing)


Cocktail d’afro jazz pop ultra harmonique, KREOLIA souligne les multiples influences du saxophoniste d’origine guyano-antillaise. C'est avec une précision chirurgicale que Rodolphe Lauretta fusionne dans cet opus funk, hip-hop, bebop et musique caribéenne.


Initié en 2011 par une commande de Reza Ackbarilly pour le festival Jazz à Vienne autour d'un hommage à Madlib, producteur culte de hip-hop californien féru de jazz, le projet a muté en un répertoire de compositions où les influences jazz, hip-hop, caribéennes et future-funk du saxophoniste s'entremêlent dans un détonnant bouillon de sonorités, avec une assemblée éloquente de chanteurs et rappeurs français et américains invités au festin. Ainsi on y retrouve le chanteur Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington, Charles Lloyd, Jay Dilla), la chanteuse Genevieve Artadi du groupe Knower, le rappeur MED (Madlib, Anderson Paak, Aloe Black),les rappeurs Lino (Arsenik), Vicelow (Saïan Supa Crew), la chanteuse Ruppert Pupkin…

Musiciens :

Rodolphe Lauretta (saxophones, flûte, synthé) - Thomas Hugenel (basse, moog) - Olivier Laisney (trompette) - Công Minh Pham (piano, synthés) - Andy Berald-Catelo (batterie) - Napoleon Maddox (Rap, Beat-boxing)


Cocktail d’afro jazz pop ultra harmonique, KREOLIA souligne les multiples influences du saxophoniste d’origine guyano-antillaise. C'est avec une précision chirurgicale que Rodolphe Lauretta fusionne dans cet opus funk, hip-hop, bebop et musique caribéenne.


Initié en 2011 par une commande de Reza Ackbarilly pour le festival Jazz à Vienne autour d'un hommage à Madlib, producteur culte de hip-hop californien féru de jazz, le projet a muté en un répertoire de compositions où les influences jazz, hip-hop, caribéennes et future-funk du saxophoniste s'entremêlent dans un détonnant bouillon de sonorités, avec une assemblée éloquente de chanteurs et rappeurs français et américains invités au festin. Ainsi on y retrouve le chanteur Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington, Charles Lloyd, Jay Dilla), la chanteuse Genevieve Artadi du groupe Knower, le rappeur MED (Madlib, Anderson Paak, Aloe Black),les rappeurs Lino (Arsenik), Vicelow (Saïan Supa Crew), la chanteuse Ruppert Pupkin…

Musiciens :

Rodolphe Lauretta (saxophones, flûte, synthé) - Thomas Hugenel (basse, moog) - Olivier Laisney (trompette) - Công Minh Pham (piano, synthés) - Andy Berald-Catelo (batterie) - Napoleon Maddox (Rap, Beat-boxing)


Cocktail d’afro jazz pop ultra harmonique, KREOLIA souligne les multiples influences du saxophoniste d’origine guyano-antillaise. C'est avec une précision chirurgicale que Rodolphe Lauretta fusionne dans cet opus funk, hip-hop, bebop et musique caribéenne.


Initié en 2011 par une commande de Reza Ackbarilly pour le festival Jazz à Vienne autour d'un hommage à Madlib, producteur culte de hip-hop californien féru de jazz, le projet a muté en un répertoire de compositions où les influences jazz, hip-hop, caribéennes et future-funk du saxophoniste s'entremêlent dans un détonnant bouillon de sonorités, avec une assemblée éloquente de chanteurs et rappeurs français et américains invités au festin. Ainsi on y retrouve le chanteur Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington, Charles Lloyd, Jay Dilla), la chanteuse Genevieve Artadi du groupe Knower, le rappeur MED (Madlib, Anderson Paak, Aloe Black),les rappeurs Lino (Arsenik), Vicelow (Saïan Supa Crew), la chanteuse Ruppert Pupkin…

Musiciens :

Rodolphe Lauretta (saxophones, flûte, synthé) - Thomas Hugenel (basse, moog) - Olivier Laisney (trompette) - Công Minh Pham (piano, synthés) - Andy Berald-Catelo (batterie) - Napoleon Maddox (Rap, Beat-boxing)


Cocktail d’afro jazz pop ultra harmonique, KREOLIA souligne les multiples influences du saxophoniste d’origine guyano-antillaise. C'est avec une précision chirurgicale que Rodolphe Lauretta fusionne dans cet opus funk, hip-hop, bebop et musique caribéenne.


Initié en 2011 par une commande de Reza Ackbarilly pour le festival Jazz à Vienne autour d'un hommage à Madlib, producteur culte de hip-hop californien féru de jazz, le projet a muté en un répertoire de compositions où les influences jazz, hip-hop, caribéennes et future-funk du saxophoniste s'entremêlent dans un détonnant bouillon de sonorités, avec une assemblée éloquente de chanteurs et rappeurs français et américains invités au festin. Ainsi on y retrouve le chanteur Dwight Trible (Pharoa Sanders, Kamasi Washington, Charles Lloyd, Jay Dilla), la chanteuse Genevieve Artadi du groupe Knower, le rappeur MED (Madlib, Anderson Paak, Aloe Black),les rappeurs Lino (Arsenik), Vicelow (Saïan Supa Crew), la chanteuse Ruppert Pupkin…

Concert soutenu par :